picto Bâtiment

Bâtiment

We understand the big picture

Un Syncrowinch en fonctionnement sur un batiment

Treuils pour l'entretien de batiments

Le Syncrowinch SW 500 a reçu l’agrément CE du TÜV à Berlin. Il est conçu et construit pour satisfaire et même dépasser les exigences de la norme européenne EN 1808, relative aux équipements pour l’entretien des bâtiments (BMU).

Le treuil de levage SW 500 est fabriqué à l’aide de matériaux de grande qualité. Tous les dispositifs de fonctionnement et de sécurité sont intégrés, donc aucun élément n’est isolé ! De construction compacte, le SW 500 s’intègre aisément dans la nacelle.

Tous les éléments sont intégrés/fixés à la structure du SW 500, à savoir : treuil à 2 tambours, dispositif d’enroulement des câbles, dispositif de sécurité avec amortisseurs de choc, détecteur d’absence de charge et de surcharge, interrupteurs de fin de course et hors course de levage, détecteur de dévers de la plate-forme, boîte à bornes avec fiche multibroche pour raccordement au boîtier de commande.

La structure du treuil permet la fixation au plancher de la nacelle par 2 brides. Un 3ème point de fixation relie le treuil au garde-corps supérieur de la nacelle, pour garantir la stabilité latérale.

Une photo d'un Syncrowinch sans la nacelle
Un Syncrowinch en fonctionnement sur un batiment

En comparaison avec un treuil à adhérence, le SW 500 est un treuil à 2 câbles enroulés sur 2 tambours rainurés, entraîné avec effet différentiel et muni d’un dispositif garantissant la qualité de l’enroulement du câble. Ceci élimine tout risque d’endommagement du câble et prolonge sa durée de vie.

Les inspections annuelles sont simples et peu de pièces de rechange sont requises.

Les dispositifs de sécurité suivants sont inclus et fournis d’origine :

  • détecteurs d’absence de charge et de surcharge ;
  • interrupteur de fin de câble ;
  • détecteur de dévers et frein ;
  • détecteur de câble mou avec frein d’urgence sur chaque câble ;
  • amortisseurs de choc en cas d’arrêt d’urgence ;
  • interrupteurs de fin de course et hors course de levage.

Données techniques pour SW 500 :

  • capacité de levage : 500 daN ;
  • longueur maximum du câble : 160 m Ø 6,5 mm DIN 5038s ;
  • vitesse moyenne en montée : 9 m /min ;
  • poids total (sans câble) : 90/110 kg selon la dimension du tambour ;
  • poids du câble Ø 6,5 mm : par 100 m 18 kg ;
  • motorisation : 3 x 400 V / 50 Hz / 1 kW ;
  • encombrement : selon la dimension du tambour.

Equipements en option :

  • tambours rainurés pour maximum 90 m de câble Ø 6,5 mm DIN 5038 ;
  • arrêt intermédiaire automatique ;
  • commande à distance par l’intermédiaire des câbles de suspension ;
  • armoire de commande centrale avec raccordement 220 V ;
  • arrêt d’urgence normal (pour version mono).
Un dessin schématique d'un Syncrowinch

Avantages exceptionnels du Syncrowinch SW 500

  1. Système inédit de treuil à 2 tambours avec répartition à 50%-50% de la charge entre les 2 câbles, supprimant tout risque d'endommagement du câble ;
  2. Entraînement par moteur électrique des 2 tambours rainurés avec effet différentiel, garantissant une répartition permanante de la charge entre les 2 câbles (50%-50%) ; capacité de bobine : 160m de câble, ou en option 90 m ;
  3. Aucune structure de fixation supplémentaire n'est requise : le châssis du treuil comprend tout l'équipement et tous les dispositifs de sécurité nécessaires pour satisfaire, voire dépasser, les exigences de la norme EN 1808 (marque CE) ;
  4. Fixation aisée du châssis du treuil à la structure de la nacelle ;
  5. Système d'enroulement automatique garantissant le bon enroulement du câble ;
  6. Dispositif d'arrêt de chute avec frein d'urgence sur chaque câble et amortisseur de choc (garantissant un coefficient de choc < 2) ;
  7. Câblage intégré, une seule fiche multibroche pour raccordement électrique !
  8. Fonctionnement silencieux.

Autres équipements standards livrés d'origine

  1. Détecteur d'absence de charge et de surcharge ;
  2. Détecteur de câble mou ;
  3. Commande de déverrouillage pour descente manuelle en cas de panne de courant ;
  4. Volant à main pour montée manuelle (par ex. lorsque la nacelle se trouve en position de dévers) ;
  5. Dispositif mécanique et électrique anti-dévers incorporé ou arrêt d'urgence ;
  6. Interrupteurs de fin de course et hors course de levage.